Dessin mass detouré 3.png

Bénédicte Nansot 

Massages bien-être biodynamiques

Bonjour

Et bienvenue sur mon site et ma présentation

IMG_3217.jpg

UN CHEMIN DE TERRE ET DE MER

Je suis née dans un coin de Bretagne Nord, au mois de novembre ! Il devait sans doute pleuvoir et souffler ce jour-là sur les Côtes-du-Nord ! 

J’ai passé mon enfance entre vents et marées, entre champs, jardins et chemins creux. Mes grands bonheurs étaient l’éclosion des primevères au printemps et l’arrivée de l’été car cela me rapprochait de la mer. Ma joie s’exprimait dans le grenier de la maison familiale à me créer des mondes imaginaires dans l’odeur des pommes, ou le nez dans un bouquin à en oublier de dormir, ou les doigts sur un piano à me prendre pour Keith Jarret, ou embarquée sur un voilier, à défier les vents. J’ai arpenté de long en large les plages de galets à m’inventer des vies, j’ai sauté de rocher en rocher pour aller voir les vagues arroser la lande…

580363_601571979860534_14674685_n_edited

AU BOUT DU SOUFFLE 

Tous ces éléments m’ont constituée, et c’est à ces sources – mer, terre, livres, musique - que je puise mes forces et ma joie de vivre.

Autre pièce du puzzle, et élément de ma construction : l’asthme, qui s’est déclaré quand j'avais 2 ans. Enfant, je faisais plusieurs bronchites par hiver, et des crises sévères régulièrement. Un médecin bien intentionné m’a dit un jour (je devais avoir 8 ou 10 ans), que «je n’en guérirai jamais»! Une saine colère a germé en moi, devant un verdict si définitif. Devenue adulte et autonome, je me suis tournée vers d’autres façons de me soigner que la médecine conventionnelle, et surtout des soins où l’on prenait en compte autant le corps que l’esprit: l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie, l’aromathérapie, la psychogénéalogie, la sophro-analyse… Grâce à ce long chemin d’exploration, j’ai permis à ma tête de s’apaiser, et à mon corps de retrouver un équilibre, une régulation. Et mes crises, notamment, ont disparu. Je me suis même mise, comble de l'ironie, à jouer de la flûte traversière. Au bout du compte, j’ai de la gratitude pour ce médecin car, en prononçant cette phrase, il m’a insufflé le désir d'aller voir ailleurs et d'écouter ce corps qui me parlait si fort. 

Main%202_edited.jpg

LE POUVOIR DES MAINS

Je me suis intéressée de plus en plus au fonctionnement du corps et de l’esprit, à leur interaction, à leur dialogue permanent, à leur force créatrice. Et le désir a germé d’apporter ma contribution à ce miracle permanent. 
Depuis longtemps l’envie de masser m’habitait, masser pour aider, pour donner, pour toucher, pour contribuer au bien-être des autres. Certains massages que j'ai reçus au cours de ma vie m'ont confortée dans ce désir : massage aux huiles essentielles par une sophro-analyste et aromathérapeute* que je consultais à une époque, massage ayurvédique en Inde**, dans un centre de médecine ayurvédique, ou encore massage du ventre donné par une infirmière de nuit au cours d’une hospitalisation… A chaque fois, j’ai été émerveillée du réconfort et des bienfaits que cela apportait.

Pola_edited.jpg

"JE SUIS A MA PLACE"

J'ai exercé plusieurs métiers, dont celui de rédactrice-correctrice dans la presse magazine. Et puis, je me suis enfin décidée à me former au massage.  J'ai cherché et exploré pendant longtemps. Et j’ai rencontré le massage biodynamique***, qui a répondu à tous les critères de sélection que j’avais posés, comme l’écoute, la bienveillance, l’humilité, le sérieux, l'enseignement de l’anatomie et de la physiologie, le travail de l’intuition, l’attention à la relation corps/esprit, la confiance dans les capacités d’autorégulation du corps… Un des premiers jours de la formation, j’étais en train d’expérimenter un massage de polarisation, mes mains de part et d’autre du ventre d’une de mes collègues, quand j’ai été traversée par cette phrase : « Je suis à ma place ». Et pour la première fois de ma vie peut-être, je n’ai eu aucun doute.

 

Depuis, je me suis formée au massage californien, et j'ai en projet de me former à plusieurs autres techniques pour enrichir mes séances, mais toujours dans un état d’esprit biodynamique, c’est-à-dire en soutien du vivant, avec un toucher doux, sensible, en gardant les qualités d’écoute et de respect du corps et de ses besoins, avec à l’esprit la confiance en l’action réparatrice naturelle du mouvement de la vie dans le corps.

Je suis aujourd'hui praticienne certifiée en massage bien-être, spécialisée en massage biodynamique.  J’ai suivi la formation de l’école Biopulse, sous la direction de Fanny Bonnier, thérapeute psychocorporelle et formatrice MBE. Je suis agréée par la Fédération française du massage bien-être (FFMBE).

* Catherine Behar :  www.olfactologie-sur-mesure.com

** Big Banana Island Retreat : www.bbiretreat.com

*** Ecole Biopulse : biopulse-formation.com